Rechercher
  • CrocParc &Cie

Tortue radiée de Madagascar

Dernière mise à jour : 27 avr.

ESPÈCE ASTROCHELYS RADIATA



Nom : Tortue radiée de Madagascar

Espèce : Astrochelys radiata

Famille : Testudinidés

Ordre : Testudinés

Classe : Reptiles


« Les tortues non pas de dents...».

A SAVOIR


L’Astrochelys radiata est une tortue terrestre. Elle dispose d’une carapace qui se divise en deux parties, la dossière qui se trouve sur la partie dorsale de l’animale, et le plastron qui se trouve sur la partie ventrale.


La carapace dispose de deux ouvertures, une à l’avant d’où sortent la tête et les membres avant, une à l‘arrière d’où sortent la queue et les membres arrières.

La dossière est recouverte d’écailles qui forment une couche superficielle et qui donne à la tortue sa couleur, ce qui lui servira à se camoufler.


Des anneaux se forment autour des écailles, c’est ce qu’on appelle des anneaux de croissance.

Un Anneau se forme à chaque cycle de croissance. Un anneau ne correspond pas forcément à une année.


Sous les écailles se trouvent des plaques osseuses qui permettent à la carapace d’être rigide.


Les tortues de terre ont un cou long qu’elles peuvent rentrer à l’intérieur de la carapace.

La tortue possède 5 doigts par membre, qui sont soudés entre eux. On ne distingue que les 5 griffes.


Elle n’a pas de dents.

A l’âge adulte elle peut atteindre une longueur de 40 cm, pour un poids compris entre 15 et 20 kilos.

Elle peut vivre avec ses congénères sans risque,

toutefois il est préférable de ne pas mettre dans le même enclos des tortues de taille sensiblement différentes.

En effet les plus grosses pourraient écraser les plus petites. Celles-ci doivent être maintenues à l’écart le temps de leur croissance.

Elles ne présentent pas de danger pour l’homme.


Néanmoins, il est préférable de les manipuler avec prudence.

Elles peuvent occasionner des blessures légères si les contentions ne sont pas réalisées correctement.

Elles peuvent mordre ou blesser les mains lorsqu’elles rentrent leurs membres ou la tête.

Comme la plupart des reptiles elle est porteuse de salmonelles, il est préférable de porter des gants lors de manipulation ou nettoyage

et de se les désinfecter après.


Son habitat naturel est principalement le sud de Madagascar, sur une bande de 200 km.

Il existe également une forte population captive sur l’Ile de la Réunion.

Elle vie dans des zones sablonneuses dans lesquelles se trouve une végétation constituée essentiellement d’acacia et de buissons épineux

qui lui permette de se cacher et de se nourrir.


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout